Vivre ensemble l’attente du Sauveur
Etoile des Mages.jpg

Les Évangiles de l'enfance (détail) © Françoise Burtz / photo Jean-Noël Michalik

L'espérance de la transfiguration

Les prophètes déjà avaient osé rêver

de cette vie nouvelle où tout est transformé

par le regard d'un Père qui peut aussi créer.

Mais avant que Dieu vint pour les en assurer,

ils n'osaient pas y croire.

On attendait que l’ange Gabriel annonçât le Messie,

nouveau David peut-être,

à moins qu'il ne fût prêtre ou les deux à la fois.

Qui serait le Messie ? Qui le reconnaîtrait ?

On attendait Elie que Dieu avait ravi près de Lui dans le ciel.

Quand il reviendrait,

alors il nous dirait les mystères de Dieu.

(Extrait: Ponctuel "Les évangiles de l'enfance")

losange_bleu.gif

Annonces à Zacharie et à Marie

Et puis, un jour, Jérusalem fut témoin

de la réalisation des promesses.

Dans le Temple,

le prêtre Zacharie s'entendait annoncer

que sa femme stérile lui donnerait un fils

qu'on appellerait Jean.

Il serait consacré à Dieu dès sa naissance.

Quelques mois plus tard,

sa femme recevait la visite d'une vierge,

Marie sa cousine

qui, elle aussi, avait été visitée par Dieu.

Elle attendait un fils,

sans jamais avoir connu semence humaine.

Avec ces deux femmes,

l'antique histoire de nos pères allait recommencer.

(Extrait: Ponctuel "Les évangiles de l'enfance")

Annonce à Zacharie.jpg

Les Évangiles de l'enfance (détail) © Françoise Burtz / photo Jean-Noël Michalik

Marie, Élizabeth.jpg

Les Évangiles de l'enfance (détail) © Françoise Burtz / photo Jean-Noël Michalik

Marie, dans sa prière,
se mit à chanter l'ancien cantique

Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu mon sauveur,

Il s'est penché sur son humble servante,

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles,

Saint est son Nom.

Son amour s'étend d'âge en âge

sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,

il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leur trône,

il élève les humbles,

Il comble de biens les affamés,

renvoie les riches les mains vides,

Il relève Israël son serviteur,

il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères

en faveur d'Abraham et de sa race à jamais.  

(Extrait: Ponctuel "Les évangiles de l'enfance")  

Moment de réflexion

Noël aujourd'hui et Noël d'hier,

Noël de demain, Noël de tous les jours...

 

C'est toi Dieu, qui viens sur nos routes.

Une Bonne Nouvelle d’Amour

remplit ton cœur,

Jésus, ta Parole, nous révèle

ton visage de Père.

Avec lui, c'est ta lumière

qui éclaire le monde, le cœur des hommes,

et nos cœurs trop souvent dans la nuit.

En Jésus, tu touches nos misères,

et tu les habites; tu les portes en toi

et leur fais changer de sens.

Ce qui est mort devient semence de vie,

germe d'amour.

Tu transfigures nos gestes quotidiens

pour leur donner une densité, un poids

à ta mesure.

Dieu de Noël, Amour en nos vies,

nous t'accueillons.

Ouvre nos cœurs à ta venue.

Nos balbutiements, tu les transformes

en poèmes tout remplis de tendresse.

Dieu de Noël, Emmanuel,

Dieu avec nous!

Noël de l'Église.jpg

Les Évangiles de l'enfance (détail) © Françoise Burtz / photo Jean-Noël Michalik

Composition: Francine Vincent; Daniel Gélinas (2021)