Envoyés "pour le salut du monde"

Le dessein de Dieu pour l’humanité

« Vous connaîtrez l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance ». (Eph 3, 19)

losange_bleu.gif

Après Pâques, l’Église va être appelée à vivre une grande nouveauté : l’annonce de l’Évangile aux non juifs.

 

À la différence de ce que Jésus a vécu avec ses disciples, les premiers judéo-chrétiens se trouvent propulsés au-delà des frontières du judaïsme.

Ils constatent, à leur surprise, que les païens eux aussi reçoivent l’Esprit du Christ et en vivent.

Jésus, s’offrant sur la crois, n’a-t-il pas pardonné à tous et spécialement à ceux qui le refusaient ?

Dès lors, comment exclure les païens de ce pardon?

Réf. Entrer dans les Seuils de la foi, Parole et Silence, p. 354-355.

Skit ermitage.jpg

Skit du Saint-Esprit, ermitage orthodoxe - Mesnil Saint-Denis

© Grégoire Kroug - Photo Jean-Noël Michalik

Pierre.jpg

Cependant la propagation de l’Évangile aux païens n’est pas sans poser de questions :

À quoi sert la longue préparation du peuple de la Bible, son combat pour demeurer fidèle à la Torah à travers les tribulations de l’Exode et de l’Exil, tous les seuils de la foi qu’il lui a fallu franchir, si les arrivants de la dernière heure reçoivent le même salut ?

Leur entrée dans l’Église ne nécessite-t-elle pas quelques précautions ?

Et comment comprendre le refus des représentants du peuple élu, préparé par Dieu depuis si longtemps ?

Quel est le rôle de l’Alliance scellée avec les Pères ?

Réf. Entrer dans les Seuils de la foi, Parole et Silence, p. 354-355.

L'iconostase du Sklt du Saint Esprit, ermitage orthodoxe, (détail) Saint Pierre - Mesnil Saint-Denis

© Grégoire Kroug / Photo Jean-Noël Michalik

Plus fondamentalement, en s’ouvrant aux dimensions du monde,
la foi est invitée à approfondir le mystère du Christ, son identité
et sa mission.

Elle est provoquée à comprendre de façon nouvelle

la vocation de l’humanité tout entière

et non plus seulement celle d’Israël.

 

L’apôtre Paul, de culture à la fois juive et grecque,

n’a de cesse, après sa conversion,

de comprendre le dessein de Dieu.

Il synthétise dans sa dernière épître

ce qu’il appelle « le plan du salut » (Rm 1-11).

Réf. Entrer dans les Seuils de la foi, Parole et Silence, p. 354-355.

Paul.jpg

L'iconostase du Sklt du Saint Esprit, ermitage orthodoxe, (détail) Saint Paul - Mesnil Saint-Denis

© Grégoire Kroug / Photo Jean-Noël Michalik

Pentecôte.jpg

Le chemin parcouru à travers les « Seuils de la foi » laisse découvrir comment Dieu a fait connaître son salut dans l’histoire et comment, peu à peu, il se révèle lui-même. Cette « histoire du salut » est parfois appelé « drame du salut ». L’expression souligne la part de mystère du dévoilement de Dieu aux hommes, mais plus encore la part de mystère de la réponse de l’homme à Dieu : reconnaîtra-t-il ce salut ? L’accueillera-t-il ou le refusera-t-il ?

 

Si Dieu a créé l’homme pour entrer en communion d’amour avec Lui, d’où vient que l’homme résiste tant à lui répondre et aille même jusqu’à le rejeter ?

Réf. Entrer dans les Seuils de la foi, Parole et Silence, p. 354-355.

La Pentecôte, iconostase du Skit du Saint Esprit, ermitage orthodoxe - Mesnil Saint Denis © Grégoire Kroug / Photo Jean-Noël Michalik

 

La dernière année a été marquée par la pandémie et

un réajustement des activités de Mess'AJE-Québec.

M. Yves Therrien,

président de Mess'AJE-Québec depuis septembre 2020,

s'est adressé aux membres en mai dernier.


Il nous a partagé ses réflexions

et nous a informé des activités réalisées au cours de l'année.

 

Vous pouvez lire ce message un cliquant sur le présent lien. 

Moment de réflexion
Annonciation.jpg

L'Annonciatlon, Skit du Saint Esprit, ermitage orthodoxe - Mesnil Saint-Denis

© Grégoire Kroug / Photo Jean-Noël Michalik

Prière à Notre-Dame de Bon-Secours

 

Notre-Dame de Bon-Secours, je viens à toi parce que tu es ma mère ;

c'est Jésus, ton Fils, qui me l'assure.

Je viens avec toi louer et remercier le Seigneur.

 

Toi qui as appris à Jésus à prier, montre-le-moi aussi.

Toi qui as accouru auprès d'Elisabeth,

avec le même amour, conduis-moi auprès des autres.

Toi qui as intercédé à Cana, apprends-moi à faire tout ce que Jésus me dit.

Toi qui as souffert avec ton Fils, sois avec moi en tout temps.

Toi qui fus présente avec les apôtres à la Pentecôte, sois toujours des nôtres en Eglise.

 

Notre-Dame de Bon-Secours, je t'en prie, sois de notre famille,

obtiens-nous une foi fidèle, une espérance rayonnante et un amour vrai. Amen.

 

Réf. Site web des Dominicaines d’Estavayer-Le-Lac