Et puis, Il est venu
noel.jpg

Les Évangiles de l'enfance (détail) © Françoise Burtz / photo Jean-Noël Michalik

L'Évangile insiste sur ce contraste.

Il raconte la naissance de Jésus en commençant par César Auguste qui recense la terre entière :

il montre le premier empereur dans sa grandeur.

Mais, tout de suite après, il nous emmène à Bethléem, où il n'y a rien de grand :

juste un pauvre enfant emmailloté, entouré de bergers.

C'est là qu’est Dieu, dans la petitesse.

Voici le message :

Dieu ne chevauche pas dans la grandeur, mais descend dans la petitesse.

La petitesse est la voie qu’il a choisie pour nous rejoindre, pour toucher notre cœur, pour nous sauver et nous ramener à ce qui compte.

Et nous,  savons - nous accueillir ce chemin de Dieu ?

C'est le défi de Noël :

Dieu se révèle, mais les hommes ne le comprennent pas.

Il se fait petit aux yeux du monde et nous continuons à chercher la grandeur selon  le monde, peut-être même parfois en son nom. Dieu s'abaisse et nous voulons monter sur un piédestal.

Le Très- Haut indique l'humilité et nous voulons paraître.

Dieu part à la recherche des bergers, des invisibles ;

nous recherchons la visibilité.

Jésus naît pour servir,

et nous passons notre temps à courir après le succès.

Dieu ne cherche pas la force et le pouvoir,

il demande la tendresse et la petitesse intérieure.

Homélie du pape François (Noël 2021)

losange_bleu.gif
Jean-Baptiste.jpg

Mais ce baptême ?

En bon juif qu'il est,

Jésus doit se convertir, lui aussi,

faire pénitence, lui aussi,

pour hâter la venue de son Dieu.

Extrait, montage 3e seuil

Jourdain.jpg

Jourdain au pont des filles de Jacob (Israël) © Jean-Noël Michalik

Tryptique de Gethsémani © Françoise Burtz / Photo Jean-Noël Michalik

Vocation

Sur la route d'un visage,

des yeux à regarder,

d'une bouche à parler,

des oreilles à entendre,

des doigts à toucher,

d'un coeur à aimer,

d'une vie à tout donner.

Extrait, montage 3e seuil

Évangélistes.jpg

Les Évangélistes © Françoise Burtz / Photo Jean-Noël Michalik

Béatitudes (Jésus).jpg

Le Royaume est là 

Béatitudes

 

Et Jésus gravit la montagne :

Heureux les pauvres !

Heureux ceux qui pleurent !

Heureux ceux qui ont faim !

Extrait, montage 3e seuil

Les Béatitudes © Françoise Burtz / Photo Jean-Noël Michalik

Le Royaume est là

Miracles

 

Et Jésus gravit la montagne :

Heureux les pauvres !

Heureux ceux qui pleurent !

Heureux ceux qui ont faim !

Et pourtant, si c'était là les signes du Royaume ?

'Les chevilles de l'aveugle ne se briseront plus'

avait dit le prophète.

Extrait, montage 3e seuil

Miracle.jpg

Corinthiens XV © Françoise Burtz / Photo Jean-Noël Michalik

Mais il y a plus.

Jésus ne veut pas seulement venir dans les petites choses de notre vie, mais aussi dans notre petitesse : dans ce qui nous fait nous sentir faibles, fragiles, inadéquats, peut-être même ratés.

Ma sœur, mon frère, si, comme à Bethléem, les ténèbres de la nuit t'entourent,

si tu sens une froide indifférence autour de toi,

si les blessures que tu portes en toi crient :“Tu ne comptes pas, tu ne vaux rien, tu ne seras jamais aimé comme tu le voudrais”,

ce soir Dieu répond.

Ce soir, il te dit : “Je t'aime comme tu es.

Ta petitesse ne m'effraie pas, tes fragilités ne m'inquiètent pas.

Je me suis fait petit pour toi.

Pour être ton Dieu, je suis devenu ton frère.

Frère bien-aimé, sœur bien-aimée, n’aie pas peur de moi, mais retrouve en moi ta grandeur.

Je suis proche de toi et je te demande seulement cela : fais-moi confiance et ouvre-moi ton cœur”

Homélie du pape François (Noël 2021)

 

Cette année, une équipe de Mess’AJE-Québec collabore avec la  Revue Pastorale Québec

Dans les dernières parutions, vous trouverez les article suivants

Volume 133, numéro 6 (Octobre 2021)

La prophétesse Déborah

Déborah et ses petits moyens

 

Volume 133, numéro 7 (Novembre-Décembre 2021)

Les mères de la foi (la nouvelle histoire des Patriarches)

Nous marchons dans les pas de l’histoire

Moment de réflexion
Béatitudes.jpg

PERE, comment te CROIRE

Avec MOI dans le CIEL,

Si je n’ai sur la TERRE

Quelque JOIE avec TOI ?

 

JESUS tu es ma JOIE

Sur TERRE comme au CIEL

Donne nous AUJOURD’HUI

Le pain D’ETERNITE

 

ESPRIT SAINT que Jésus

INVOQUAIT sur la TERRE

En offrant son PARDON

Pardonne à tous mes FRERES

 

Très Sainte TRINITE

De peur que je TRAHISSE

Au moment de L’EPREUVE

Viens chasser le MALIN

 

Et TOI MARIE ma mère

MERE de tous les FRERES

Qui sont nés de la CROIX

Garde moi près de TOI.

Prière proposée par le Père Jacques BERNARD pour la Communion de prières

Les Béatitudes © Françoise Burtz / Photo Jean-Noël Michalik