Le Carême est une période de quarante (40) jours qui nous est offerte pour faire une halte dans nos vies, pour se départir de ce qui nous encombre, pour se rapprocher de Dieu et pour entrer dans ce nouveau monde en train de surgir.

Entrer dans une terre nouvelle et des cieux nouveaux !

Réf..: Entrer dans la foi avec la Bible, Parole et silence, p. 261-263

La joie des noces et les temps de la miséricorde attendus pour la fin des temps sont là ! Jésus n’a de cesse de répandre ce message de bonheur. De son enseignement et de sa personne émanent une autorité jusqu’alors inconnue : « Jamais homme n’a parlé comme cette homme ! » (Jn 7, 46) Et ce qu’il annonce s’accomplit : « les aveugles voient, les sourds entendent, les muets se mettent à parler, les boiteux marchent ! » (Is 29, 18-19) L’espérance d’Isaïe se réalise ! Heureux ceux qui croient à la Bonne Nouvelle du Royaume. Heureux ceux qui se laissent saisir par la tendresse de Dieu et qui croient que rien n’est impossible à son amour !

Réf..: Entrer dans la foi avec la Bible, Parole et silence, p. 261-263

losange_bleu.gif

Béatitudes - Fraaçoise Burtz

L’annonce de Jésus dévoile un monde nouveau. Son enseignement dévoile la puissance de résurrection du Père à l’œuvre dans le Fils et Jésus exulte en voyant qu’elle est accueillie par les plus petits de son peuple : « Je te bénis Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout petits ! Oui, Père, car tel a été ton bon plaisir » (Lc 10, 21) C’est bien le signe que cette recréation concerne tout homme et pas seulement Israël; l’homme et la femme sont restitués à l’image de Dieu comme à l’origine! Tout est à vivre sur la terre comme au ciel, tout est à vivre dans le regard confiant et appelant du Père qui refait l’homme à son image (Mt 7)! La terre et les cieux nouveaux, c’est pour aujourd’hui; la Création tout entière est appelée à ressusciter.

 

Mais n’est-ce pas là un rêve ? Qui peut vivre chaque instant de sa vie à ce degré de lumière ? Qui peut vivre un tel abandon au Père, une telle dépossession de soi ? Les évangiles laissent voir combien la communauté entourant Jésus n’est pas exempte de tensions, de rivalités…

Réf..: Entrer dans la foi avec la Bible, Parole et silence, p. 261-263

Corinthiens XV © Françoise Burtz 

Photo Jean-Noël Michalik

Jésus seul vit en plénitude ce qu’il annonce. Et ce qu’il vit, il le reçoit du Père. C’est là son grand secret et toute son autorité. Ce secret, il veut le partager; ceux qui l’accueillent entrent dans un processus de transformation, dans un apprentissage de communion où Jésus se révèle être le chemin, la « porte étroite » qui donne l’accès au Père : il est le « nouvel Adam », le « Fils », le « Juste » - l’Ajusté – qui se reçoit totalement du Père. Sa manière d’être et d’agir révèle le mystère qui l’habite en même temps qu’elle montre à quoi l’homme est appelé, quelle que soit la situation dans laquelle il se trouve.

 

Le royaume prend chair… et n’a pas fini d’interroger : qui donc est l’homme pour être attendu si haut ? Promis à une telle sainteté ? Mais aussi, pour que Dieu vienne le rechercher si bas ? Si loin ?

Réf..: Entrer dans la foi avec la Bible, Parole et silence, p. 261-263.

Corinthiens XV © Françoise Burtz 

Photo Jean-Noël Michalik

Dans la revue Pastorale Québec du mois de octobre 2019 (volume 131, numéro 7), un article de Yves Therrien offre une entrevue avec le fondateur l'abbé Jacques Bernard, fondateur de Mess'AJE.  Voir l'article

L'article souligne les 50 ans d'existence de Mess'AJE ainsi que les démarches en cours pour sa reconnaissance officielle comme association de fidèles à Rome.

Dans ce jour qui finit

Merci de ce jour qui finit,

merci de cette nuit qui vient.

Mon Dieu,

qu'elle berce le sommeil des hommes endormis,

qu'elle berce ceux que j'aime,

qu'elle me berce moi-même,

jusqu'à demain.

Dans ce jour qui finit,

tout n'a pas été beau, ni bien fait, ni parfait.

Réparez si c'est possible, effacez, changez,

et donnez-nous de faire mieux demain.

 

Dans ce jour qui finit

des hommes ont souffert.

Guérissez, si possible,

diminuez le mal, ou le chagrin.

Faites que quelque chose vienne apaiser leur peine,

faites que quelqu'un s'en aille les aider

et que cette nuit leur fasse du bien.

 

 

 

Dans ce jour qui finit,

nous n'avons pas été ce que nous aurions du être.

Faites-nous meilleurs, mon Dieu, si possible,

moins durs envers les autres,

plus doux, plus patients.

Faites-nous plus forts, plus décidés aussi,

plus exigeants pour nous-mêmes,

plus vrais que nos paroles,

plus fidèles que nos promesses,

plus actifs dans nos travaux,

plus obéissants et plus soumis,

plus rieurs aussi,

et que demain soit plus beau qu'aujourd'hui, plus grand.

 

Merci de ce jour qui finit,

merci de cette nuit qui vient.

Qu'elle berce le sommeil des hommes endormis,

qu'elle berce ceux que j'aime,

qu'elle me berce moi-même jusqu'à demain.

 

Réf. : http://www.spiritualite-chretienne.com/prieres/priere_5.html

Béatitudes - Plaine de Jezréel (Israël) © Jean-Noël Michalik

Béatitudes - Mont Tabor et la plaine de Jezréel (Israël) © Jean-Noël Michalik

Seuil Exode Alliance (Arc-en-ciel )© Dusart

____________________________________________________________________________________________________________________________________________
Droits d'auteur Mess'AJE-Québec 2019

Christ -Passion selon saint Jean

(Françoise Burtz)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now